Les meilleures crypto-monnaies

    L’audace de BlackRock : acheter des ETF bitcoin pour son fonds mondial

    BlackRock, reconnu comme l’un des titans de la sphère de la gestion d’actifs au niveau mondial, vise à acquérir des fonds négociés en bourse (ETF) en bitcoins au comptant pour son célèbre fonds d’allocation mondial, connu sous le nom de MALOX.

    Dans une mise à jour détaillée du 7 mars soumise à la Securities and Exchange Commission des États-Unis, BlackRock a exprimé son intention d’incorporer des produits négociés en bourse (ETP) de bitcoins physiquement adossés, ou plus précisément des ETF de bitcoins au comptant, dans la stratégie d’investissement de MALOX.

    Cette mise à jour complète du dossier indique méticuleusement que MALOX pourrait acheter l’ETF spot Bitcoin propriétaire de BlackRock, notamment l’iShares Bitcoin Trust (IBIT), aux côtés d’ETF provenant de divers autres émetteurs. La déclaration faite est explicite :

    Le fonds peut acquérir des actions dans des ETP qui cherchent à refléter généralement la performance du prix du bitcoin en détenant directement des bitcoins – « Bitcoin ETP » – y compris des actions d’un Bitcoin ETP sponsorisé par une société affiliée à BlackRock. »

    Il a été souligné que le fonds s’engage à investir uniquement dans des ETP bitcoins qui jouissent du privilège d’être cotés et activement négociés sur des bourses de valeurs nationales réputées, selon les informations fournies dans le dossier.

    Inauguré en 1989, le BlackRock Global Allocation Fund a pour vocation de générer des rendements grâce à une politique d’investissement rigoureusement gérée qui s’appuie sur des actions américaines et internationales, des titres de créance et des titres du marché monétaire, en investissant dans des sociétés de premier plan telles que Microsoft et Apple, entre autres. Au moment de la mise à jour du 7 mars, MALOX gérait 17,8 milliards de dollars d’actifs.

    Il convient de mentionner que MALOX n’est pas le seul fonds sous l’égide de BlackRock à vouloir incorporer des ETF Bitcoin dans son portefeuille. Cette mise à jour du dossier SEC a été dévoilée peu de temps après que BlackRock ait déposé une modification similaire pour son Strategic Income Opportunities Fund (BSIIX) en date du 4 mars.

    Les projecteurs ont été braqués sur l’ETF Bitcoin au comptant de BlackRock, l’iShares Bitcoin Trust, qui a commencé à être négocié le 11 janvier, aux côtés d’une série de neuf autres ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis.

    L’IBIT s’est distingué comme étant l’ETF Bitcoin à l’expansion la plus rapide, ses avoirs en BTC ayant augmenté de 7 000 %, passant de 2 621 BTC le 11 janvier à un nombre impressionnant de 187 531 BTC d’ici le 7 mars 2024. À l’heure actuelle, l’évaluation des actifs en bitcoins d’IBIT s’élève à 12,6 milliards de dollars.

    Au-delà de ses efforts avec l’ETF spot Bitcoin, BlackRock a ardemment défendu l’établissement d’un ETF spot Ether auprès des organismes de réglementation aux États-Unis. Dans une démarche stratégique en novembre 2023, BlackRock a procédé à la soumission d’une demande de formulaire S-1 pour son iShares Ethereum Trust auprès de la Division des sociétés du Delaware.

    Le débat entre les analystes et les passionnés du secteur se poursuit, se demandant si les autorités réglementaires américaines donneront leur feu vert au lancement d’un ETF ETH au comptant au cours de l’année 2024. Si l’on considère le parcours de Bitcoin, il est remarquable qu’il ait fallu plus de dix ans à la SEC pour approuver un ETF spot pour Bitcoin sur le marché américain.

    Journaliste chevronné spécialisé dans les crypto-monnaies, il excelle à démystifier le monde complexe des monnaies numériques et de la technologie blockchain. Avec une expertise sur les tendances du marché et les différentes crypto-monnaies, il fournit une analyse perspicace sur les derniers développements dans le monde des crypto-monnaies.