Top crypto-monnaies
    Top crypto-monnaies

      Comment stocker les clés privées – Meilleures pratiques

      Lorsque vous achetez, vendez ou stockez des crypto-monnaies, vous devez savoir comment stocker les clés privées en toute sécurité. Voici un guide qui vous aidera à protéger vos clés des autres.

      Table des matières

      Comment stocker les clés privées en toute sécurité ?

      Voici les meilleures pratiques pour choisir la meilleure façon de stocker les clés privées :

      Stockage du matériel

      Les portefeuilles matériels sont des dispositifs spéciaux conçus pour conserver vos clés de crypto-monnaie en toute sécurité. Ils sont distincts de votre ordinateur ou de votre téléphone, qui peuvent être piratés.

      Ces portefeuilles sont très sûrs car les clés restent sur l’appareil. Lorsque vous effectuez une transaction, celle-ci est également signée sur l’appareil.

      En option, vous pouvez choisir parmi ces appareils :

      • KeepKey est un dispositif qui crée et stocke les clés privées de vos crypto-monnaies. Il permet également de les envoyer à d’autres personnes. Il est doté d’un grand écran qui facilite le contrôle de vos transactions. Ce hard wallet prend en charge de nombreuses crypto-monnaies.
      • Coldcard se concentre principalement sur la sécurité du Bitcoin. Elle ressemble à une petite calculatrice avec un écran OLED et des boutons latéraux. Elle est dotée de fonctions de sécurité avancées, telles qu’une puce à élément sécurisé, et ne nécessite pas de connexion à un ordinateur).
      • BitBox02 prend en charge plusieurs crypto-monnaies. Elle est dotée de connexions USB-C et A et possède un curseur tactile pour l’interaction avec l’utilisateur. L’appareil est également très simple et facile à utiliser.
      • Keystone n’a pas besoin de se connecter à l’internet ni à aucun appareil pour fonctionner. Il utilise les codes QR pour signer les transactions en toute sécurité.
      • SafePal S est un portefeuille matériel abordable supporté par Binance. Il offre une solution de sécurité à air comprimé avec une caméra pour scanner les codes QR. Il est également adapté aux mobiles, ce qui permet aux utilisateurs de gérer leurs actifs.
      Stockage matériel des clés privées

      Portefeuilles multi-signatures

      Les entreprises utilisent souvent des portefeuilles qui nécessitent l’accord de plusieurs personnes avant de dépenser de l’argent. Ces portefeuilles sont appelés portefeuilles multi-signatures. Ils permettent de s’assurer que plus d’une personne vérifie et approuve chaque paiement.

      • Dans un trust familial, un multisig signifie que plusieurs membres de la famille doivent se mettre d’accord avant d’utiliser ou de placer de l’argent dans quelque chose. Cela permet d’éviter qu’une personne n’utilise le trust à mauvais escient.
      • Lors de l’achat et de la vente, un portefeuille multisig agit comme un intermédiaire. L’acheteur, le vendeur et l’intermédiaire doivent tous être d’accord pour transférer les fonds. Cela permet de s’assurer que tout le monde respecte l’accord avant que l’argent ne change de mains.
      • Pour une entreprise, un portefeuille multisig permet au conseil d’administration de se mettre d’accord sur les choix financiers importants. De cette manière, tous doivent dire oui à des dépenses ou à des investissements importants.
      • Les bourses de crypto-monnaies utilisent des portefeuilles multisig pour garder la plupart de l’argent des clients en sécurité. Ils ont besoin de l’accord de plusieurs travailleurs avant de pouvoir transférer de l’argent. Cela réduit le risque que quelqu’un vole ou prenne de l’argent sans autorisation.

      Système de fichiers local

      Pour stocker en toute sécurité des clés privées sur un système de fichiers local, cryptez le fichier de clés avec un mot de passe fort et conservez le support de stockage hors ligne dans un endroit sûr.

      Cryptage intégral du disque

      Le chiffrement intégral du disque avec BitLocker (Windows), FileVault (macOS) ou LUKS (Linux) protège tout le contenu du disque, y compris les clés privées. L’accès physique à l’appareil ne compromet pas les données sans la clé de chiffrement. 

      Permissions du système de fichiers

      Il est essentiel de définir des permissions appropriées pour les fichiers. Sur les systèmes de type Unix, vous pouvez utiliser `chmod` pour restreindre l’accès au fichier de clé privée afin que seul le propriétaire puisse le lire (mode 600).

      Modules de sécurité matériels (HSM)

      Pour les clés extrêmement sensibles, vous pouvez utiliser un module de sécurité matériel. Les HSM sont des dispositifs physiques conçus pour gérer les clés numériques. Ils sont également inviolables.

      Limiter l’accès des utilisateurs

      En procédant de la sorte, votre entreprise peut se protéger des personnes qui pourraient vouloir utiliser les clés à mauvais escient ou les partager accidentellement :

      Contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC)

      Les organisations utilisent souvent le système RBAC pour attribuer des autorisations aux utilisateurs en fonction de leur rôle au sein de l’organisation. Cela permet de s’assurer que seuls les utilisateurs autorisés peuvent accéder à certaines données ou à certains systèmes. Cela permet de protéger les clés privées et d’autres informations sensibles.

      Restrictions d’accès basées sur le temps

      L’accès aux clés privées peut être limité dans le temps. Ainsi, les utilisateurs ne peuvent accéder aux clés que pendant leurs heures de travail. Cela réduit les possibilités d’accès non autorisé en dehors des heures de travail.

      Contrôle d’accès obligatoire (MAC)

      Dans certains endroits, comme l’armée ou le gouvernement, on décide avec soin qui peut avoir accès à certaines informations. Ils examinent le type de secrets que quelqu’un est autorisé à connaître et le font correspondre au degré de confidentialité de l’information. Cela permet de protéger les informations vraiment importantes, comme les codes secrets.

      Contrôle de la vérification

      Le contrôle de vérification signifie que vous vérifiez souvent les enregistrements des transactions et les adresses des portefeuilles numériques. Cela permet de s’assurer que toutes les transactions sont correctes et qu’il n’y a pas d’accès non désiré.

      Authentification multifactorielle (AMF)

      L’AMF (authentification multifactorielle) exige des utilisateurs qu’ils fournissent plusieurs preuves d’identité, comme un mot de passe et une empreinte digitale, pour accéder à un système. Il est ainsi beaucoup plus difficile pour les personnes non autorisées d’entrer dans le système, car elles doivent franchir plusieurs étapes de sécurité. 

      Alertes en temps réel

      Les systèmes peuvent envoyer des alertes instantanées en cas d’activités inhabituelles, comme des transactions effectuées à partir de nouveaux appareils ou de nouveaux lieux, en demandant une vérification du propriétaire. 

      Exigences de conformité

      Dans certains secteurs, comme le traitement des paiements, la réglementation impose aux entreprises de suivre l’accès aux réseaux et aux données sensibles, comme le fait la norme PCI DSS pour les informations relatives aux titulaires de cartes. 

      Gestion des journaux

      La surveillance de la vérification recueille et examine les journaux de différents systèmes afin de suivre les événements de sécurité. Les outils SIEM rassemblent ces journaux pour donner une image complète de l’état de la sécurité d’une organisation. 

      Gestion des journaux

      Mises à jour régulières des logiciels

      Il est important de maintenir tous vos logiciels à jour. Cela inclut les applications que vous utilisez pour gérer votre argent et vos clés. Les mises à jour permettent de corriger les failles de sécurité et d'empêcher les pirates de s’introduire.

      • Il est important de maintenir vos logiciels à jour. Cela permet de protéger votre ordinateur contre les attaques. Par exemple, en 2017, un programme malveillant appelé WannaCry a attaqué de vieux ordinateurs Windows. Mais les ordinateurs dotés des dernières mises à jour étaient à l’abri.
      • Les mises à jour peuvent également ajouter de nouvelles fonctionnalités et améliorer le fonctionnement de votre logiciel. Les navigateurs web tels que Google Chrome et Mozilla Firefox reçoivent des mises à jour qui les rendent plus sûrs et plus performants.
      • Certaines entreprises doivent respecter des règles pour assurer la sécurité des informations. Ces règles, comme le GDPR en Europe ou l’HIPAA aux États-Unis, peuvent changer. La mise à jour des logiciels peut aider les entreprises à respecter ces règles.
      • Lorsque vous utilisez plusieurs programmes en même temps, il est important de les mettre tous à jour. Si vous ne le faites pas, il peut y avoir des problèmes ou des risques de sécurité. Par exemple, dans un réseau blockchain, la mise à jour de tous les ordinateurs assure la sécurité et le bon fonctionnement du réseau. 

      Protection contre l’hameçonnage

      Les attaques de phishing incitent les gens à donner leurs clés privées. Il est important d’apprendre aux utilisateurs à repérer ces escroqueries et de leur rappeler de ne pas partager leurs clés en ligne ou par le biais de messages. L’utilisation de bons filtres de messagerie et de mesures de sécurité peut réduire les risques d’hameçonnage. 

      • Utilisation de l’authentification multifactorielle (MFA)

      L’activation de l’authentification multifactorielle (MFA) sur tous les comptes peut protéger contre le phishing en ajoutant des étapes supplémentaires, comme un code ou une empreinte digitale, pour se connecter. Il est ainsi plus difficile pour les pirates d’accéder aux comptes avec un simple mot de passe et un nom d’utilisateur volés. 

      • Formation à la simulation d’hameçonnage

      Les entreprises forment leurs employés à la cybersécurité en leur envoyant de faux courriels frauduleux pour voir comment ils réagissent et déterminer s’ils ont besoin d’une formation plus poussée.  

      • Mise à jour des technologies de lutte contre l’hameçonnage

      Les entreprises technologiques ne cessent d’améliorer les outils de lutte contre le phishing. Ces outils peuvent vous avertir de la présence de sites web dangereux, filtrer les mauvais courriels et utiliser une technologie intelligente pour repérer les nouvelles menaces. Tout le monde devrait mettre ces outils à jour régulièrement pour rester en sécurité. 

      • Authentification, notification et conformité des messages par domaine (DMARC)

      DMARC est un outil qui empêche l’usurpation d’adresse électronique en vérifiant les courriels à l’aide des tests SPF et DKIM. Si un courriel échoue à ces tests, DMARC demande au fournisseur de services de messagerie de le traiter, ce qui permet de bloquer les faux courriels.  

      Utilisation de réseaux sécurisés

      Utilisez toujours une connexion sécurisée et cryptée, comme un VPN, pour accéder à votre portefeuille et effectuer des transactions. N’utilisez jamais de réseau Wi-Fi public. 

      • Attaques de type « Man-in-the-Middle

      Le Wi-Fi public est facile à pirater. Les pirates peuvent voler vos informations, comme vos mots de passe, lorsque vous l’utilisez. Si vous utilisez une connexion internet plus sûre qui brouille vos données, il leur est plus difficile de le faire. 

      • SSL Stripping

      Utilisez le protocole HTTPS pour sécuriser le transfert de données en ligne. Sur les réseaux non sécurisés, les pirates peuvent accéder à vos données et les modifier. Envisagez des outils pour sécuriser votre connexion.  

      • Reniflage Wi-Fi

      Les outils de « reniflage » Wi-Fi peuvent capturer des données sur les réseaux publics. Les réseaux sécurisés utilisent le cryptage WPA2 ou WPA3 pour s’en prémunir.  

      • Points d’accès Wi-Fi malveillants

      Soyez prudent avec les réseaux Wi-Fi publics. Vérifiez les réseaux avant de vous connecter, évitez les réseaux Wi-Fi suspects et utilisez un VPN pour protéger vos données.  

      Comment protéger une clé privée ?

      La protection de votre clé privée implique un stockage sécurisé et quelques pratiques de manipulation sûres. Gardez ces conseils à l’esprit :

      Ne la partagez jamais

      Gardez votre clé privée secrète. C’est comme la clé d’un coffre-fort : vous êtes le seul à pouvoir l’utiliser.

      Utiliser des mots de passe forts

      Si votre clé privée est un mot de passe, veillez à ce qu’il soit fort et unique. Envisagez d’utiliser un gestionnaire de mots de passe pour générer et stocker des mots de passe complexes.

      Mettre à jour les logiciels de sécurité 

      Maintenez à jour tout logiciel de sécurité, y compris les programmes antivirus et anti-malware. Vous serez ainsi protégé contre les nouvelles menaces susceptibles de viser vos clés privées.

      Soyez prudent en ligne

      Les attaques de phishing et les logiciels malveillants sont des tactiques courantes pour voler les clés privées. Vérifiez toujours l’authenticité des sites web et des courriels avant d’interagir avec eux. Évitez également de télécharger des fichiers à partir de sources non fiables.

      Portefeuilles à signatures multiples

      Pour plus de sécurité, en particulier pour les transactions de grande valeur, envisagez d’utiliser des portefeuilles à signatures multiples. Ces portefeuilles nécessitent plus d’une clé privée pour autoriser une transaction.

      Meilleures pratiques Comment stocker les clés privées en toute sécurité

      Que se passe-t-il lorsqu’une clé privée est compromise ?

      Lorsque quelqu’un s'empare de votre clé privée, qui est comme un code secret, cela peut entraîner des problèmes. S’il s’agit de votre portefeuille de crypto-monnaies, il peut voler vos pièces. 

      S’il s’agit de votre courrier électronique, il peut lire et envoyer des messages en se faisant passer pour vous. Si la clé du serveur d’une entreprise est volée, le voleur peut trouver et prendre des informations secrètes. Cela peut entraîner de graves problèmes.

      Pour protéger vos clés privées, vous devez utiliser des dispositifs de sécurité spéciaux. Dans la mesure du possible, ne les utilisez pas sur l’internet. Certains appareils modernes disposent de zones sécurisées pour le stockage de ces clés. Vous pouvez également les conserver dans un gestionnaire de mots de passe, un coffre-fort numérique verrouillé par un mot de passe. 

      Veillez à sauvegarder vos clés afin de disposer d’une copie en cas de problème. Ne laissez vos clés qu’à des personnes de confiance. Et changez vos clés régulièrement pour plus de sécurité.

      Que faire si vous avez perdu votre clé privée ?

      Malheureusement, si vous l’avez perdue et que vous ne disposez pas d’une sauvegarde, la situation est souvent irrémédiable, car les clés privées sont conçues pour être pratiquement impossibles à régénérer ou à deviner. 

      Voici ce que vous pouvez faire :

      • La première étape consiste à vérifier si vous avez stocké une copie de sauvegarde de votre clé privée quelque part. Il peut s’agir d’une copie physique, d’une clé USB ou de toute autre méthode de sauvegarde sécurisée que vous avez utilisée.
      • Si vous utilisiez un portefeuille ou un service qui fournit une phrase de récupération ou une phrase d’amorçage, il est possible que vous puissiez restaurer vos clés privées à l’aide de cette phrase. Suivez attentivement les instructions du fournisseur de services pour tenter la récupération.
      • Si votre clé privée était associée à un compte sur une bourse ou un service de portefeuille géré, contactez leur service clientèle. Bien qu’ils ne puissent pas régénérer votre clé privée, ils peuvent avoir des protocoles pour vous aider à retrouver l’accès à votre compte.
      • Si vous avez utilisé toutes les options et que vous ne parvenez pas à récupérer la clé privée, vous devrez peut-être accepter la perte. Cette situation est difficile, mais elle montre à quel point il est important de sécuriser vos clés privées

      Conclusion sur la sécurité des clés privées

      Les clés privées sont très importantes pour assurer la sécurité de votre crypto-monnaie. Lorsque vous prévoyez de stocker vos clés privées en toute sécurité, utilisez des portefeuilles matériels. Comparés aux portefeuilles électroniques, ils constituent l’option la plus sûre. Utilisez donc les conseils de professionnels sur la manière de les choisir.

      Gardez toujours vos clés privées pour vous. Veillez à utiliser des mots de passe difficiles à deviner. De plus, gardez toujours le logiciel de protection de votre ordinateur à jour. Si quelqu’un d’autre s'empare de votre clé, les conséquences peuvent être très graves. 

      Et si vous perdez votre clé, il est souvent difficile de la récupérer. C’est pourquoi vous devez toujours avoir une copie de sauvegarde et être prudent lorsque vous utilisez l’internet.

      Questions fréquemment posées

      Comment stocker une clé privée en toute sécurité ?

      Conservez votre clé privée en toute sécurité en utilisant des portefeuilles matériels, des sauvegardes sécurisées et en ne la partageant jamais.

      Comment protéger ma clé privée cryptographique ?

      Protégez votre clé privée cryptographique en utilisant des mots de passe forts, des portefeuilles à signatures multiples et en évitant les Wi-Fi publics.

      Est-il sûr de stocker la clé privée dans la base de données ?

      Le stockage d’une clé privée dans une base de données est risqué, à moins qu’elle ne soit cryptée et que la base de données ne soit correctement sécurisée.

      Les clés privées cryptographiques peuvent-elles être piratées ?

      Les clés privées cryptographiques peuvent être piratées si elles ne sont pas stockées en toute sécurité ou si les pratiques de sécurité sont laxistes.

      Quels sont les risques liés à la clé privée ?

      Les risques liés à la clé privée comprennent l’accès non autorisé, le vol de biens numériques et la perte irréversible si la clé est perdue ou compromise.

      Journaliste chevronné spécialisé dans les crypto-monnaies, il excelle à démystifier le monde complexe des monnaies numériques et de la technologie blockchain. Avec une expertise sur les tendances du marché et les différentes crypto-monnaies, il fournit une analyse perspicace sur les derniers développements dans le monde des crypto-monnaies.